Atelier Eclaireurs : Etabli Froissart (suite) – Les outils d’Ibilkoad

Ibilkoad et sa doloire
Ibilkoad et sa doloire

Les éclaireurs qui participent à l’atelier froissartage ont bien avancé : les mortaises percées à la tarrière sont faites (6 trous bien alignés à faire pour chaque établi), et les chevilles pour relier entre eux les deux perches centrales de l’étabi prennent forme sous les coups réguliers de plane, de hachette ou de couteau.

Pendant que les éclaireurs fignolent les chevilles, c’est l’occasion de découvrir les outils personnels et originaux d’Ibilkoad, qui anime cet atelier (ce totem, Ibilkoad, signifie « cheville à bois » en langue bretonne, et comme vous allez le comprendre, ce nom n’est pas usurpé !)

La hachette d'Ibilkoad

La hachette d'Ibilkoad

– Ibilkoad est un passionné des outils, et cela se voit : même sans se rendre dans sa maison aux allures de musée du bois, il suffit de le voir déambuler dans la forêt, sa longue silhouette coiffée de son impeccable quatre bosses, sa machette en bandoulière et sa hachette à la ceinture. Sa hachette personnelle a un emmanchement de pioche et une lame extrèmement fine, d’un fil particulièrement aigü. C’est son outil de prédilection, et il ne s’en sépare jamais, bien que ce ne soient pas les hachettes qui manquent chez lui : les murs de sa chambre en sont, paraît-il, tapissés…

La doloire

La doloire

Dans sa besace à outils, il y a le strict minimum : l’unique outil qu’il emporte partout, outre la machette et la hachette déjà mentionnées, toutes deux aiguisées comme des rasoirs. Il s’agit de sa fidèle doloire avec sa lame en acier frappée de caractères chinois. Les autres outils, il les fabrique lui-même sur place, comme ce superbe maillet taillé sur-mesure en quelques minutes dans une belle fourche de bouleau.

Le maillet taillé d'une pièce

Le maillet taillé d'une pièce

Qu’est-ce qu’une doloire ? – C’est un outil utilisé par le tonneliers, les charpentiers ou les sabotiers, qui a la particularité, contrairement à la hache, d’être affuté de façon asymétrique. Autrefois, il existait des artisans spécialisés dans la manipulation de la doloire : les doleurs. L’épaisse lame de la doloire supporte docilement le maillet, et sa forme lui permet de tailler de fines tranches, idéales pour faire les petites cales qu’Ibilkoad est justement en train de confectionner pour les établis.

 

L'établi Froissart terminé

L'établi Froissart terminé

Tags : , , , ,


Laisser un commentaire