Jeux de camp, à chacun son histoire

Epées Groupe Baden Powell

Avant la semaine fédérale dont le thème est celui des quatre éléments au service du développement durable, chaque groupe avait embarqué louveteaux et éclaireurs dans leur propre aventure. Ainsi, au sein du groupe Pierre Dejean (Paris), la meute du Loup blanc est-elle partie sur les traces d’Ulysse et des dieux grecs tandis que celle de la Fleur rouge avait choisi le thème du Petit prince. Les meutes de Dakh et de la Seonee du groupe Pierre François (Nogent) ont plongé dans l’univers des Indiens, l’occasion de fabriquer leur totem. La meute de Terre rouge (Eclaireurs alpins), en pleine épopée des Mousquetaires, s’est pour sa part élancée à la recherche de la terrible Milady afin de récupérer les ferrets de la reine et les mettre en lieu sûr avant le bal du roi. Chez les éclaireurs de Baden Powell (Chennevières), les louveteaux transformés en chevaliers du roi Arthur, devaient livrer leur combat final au dragon cet après midi, après avoir confectionné leurs épées dotées de pouvoirs magiques…


Une réponse à “Jeux de camp, à chacun son histoire”

  1. DESCOTES Amanda dit :

    Journée qui a du être charger de super activité pour mon petit prince a moi …
    Cette grande semaine début très bien, pleins de bonne avantures pour la suite.

    Maman de mathéo
    la fleur rouge
    groupe pierre de jean

Laisser un commentaire